Eric et Laure BUSSER

Eric & Laure BUSSER
37, rue Monge
75005 Paris
tél : 01 56 81 63 22 - 06 08 76 96 80
librairiebusser@orange.fr

Salons - Événements - Expositions

vendredi 16 août 2019

George SAND - Lettre autographe signée.


               



George, SAND
(1804-1876)
Lettre autographe signée à Rozanne Bourgoing.

L.A.S. « George », Paris [vers le 10 novembre 1841], à son amie Rozanne Bourgoing à Roanne ; 2 pages et quart in-8 à en-tête de La Revue indépendante, adresse..


Belle lettre sur La Revue indépendante qu’elle vient de fonder avec Pierre Leroux et Louis Viardot :

« Chère Rozanne, Tu vas me faire le plaisir de t’abonner à ma revue. Je suis bien aise d’avoir une occasion de réveiller ta vieille amitié engourdie par l’absence peut-être. La mienne est toujours fidèle au poste, et tu la retrouveras quand tu frapperas. Maintenant nous faisons une œuvre de propagande, il nous faut des sympathies, et aussi des abonnés, non pour faire prospérer une spéculation. Tu sais bien que ce n’est pas là notre but, mais pour nous soutenir, et trouver dans l’argent, ce nerf de la guerre, le moyen de propager nos idées par la presse. Ainsi prends un abonnement et fais en prendre à tous ceux de tes amis qui en auront le moyen. Tu nous rendras service au point de vue de la foi »…

Rozanne Bourgoing était l’épouse de Joseph Bourgoing, directeur des Contributions indirectes à La Châtre de 1833 à 1838. Elle était proche de George Sand qui séjourna chez elle en 1836. Veuve vers 1848, elle monta à Paris où elle écrivit un peu et collabora au journal de Considérant. Elle épousa après Alexandre Curton, attaché à la Direction des dons et secours du cabinet de l’Empereur. Née vers 1807, elle mourut vraisemblablement en mai 1892.

Correspondance, t. V, p. 491.

Provenance : collection Jean Depruneaux (1876-1958), pharmacien parisien, originaire de La Châtre, fondateur du musée George Sand.

800 €

mercredi 14 août 2019

BOSCO Henri. L'Âne Culotte.




BOSCO, Henri.
L'âne culotte, roman. - Paris : Gallimard, (1937).

In-12, 180 x 115 : 254 pp., (1 f.), prospectus de parution. - Demi-maroquin brun-vert à bande, dos lisse, tête dorée, non rogné, couverture et dos conservés (Semet et Plumelle).

Édition originale peu courante.
Amoureux du Luberon, considéré comme le chantre de la Provence, Henri Bosco (1888-1976) donne avec L'âne Culottele premier volet de la trilogie intitulée Hyacinthe. Personnage important de l'univers de l'auteur, l'Âne Culotte fera aussi une apparition dans l'Enfant et la Rivièreen 1945.

Exemplaire du service de presse enrichi d'un envoi de Bosco à Pierre Largarde : 
"À Monsieur Pierre Lagarde
hommage de l'auteur
Henri Bosco."

Il s'agit probablement de l'écrivain et journaliste Pierre Lagarde (1903-1959), directeur littéraire de l'Excelsior et de la Dépèche de Paris.

Bel exemplaire élégamment relié par Semet & Plumelle. On trouve relié in-fine le prospectus de l'éditeur annonçant la publication de l'ouvrage. Ce dernier présente une infime déchirure et ne peut être déplié dans sa totalité car le relieur à malencontreusement collé une partie du papier replié sur l'onglet.

250 €


mercredi 7 août 2019

BACHELARD, Gaston. LAS à Guy Dupré.


            



BACHELARD, Gaston.
L.A.S., 2 pages in-8, (208 x 134), sur papier à en-tête de l’Université de Paris, 
adressées à Guy Dupré, le 9 janvier 1955.

Très belle lettre de Gaston Bachelard (1884-1962), alors professeur honoraire à la Sorbonne, rendant hommage au premier roman de Guy Dupré intitulé Les Fiancées sont froides 
paru en 1953.
Ainsi, après s’être excusé d’avoir mis si longtemps à répondre, il fait l’éloge du roman : 
« Mon retard vient de ma lente lecture, une lecture si lente que maintenant que je vous écris j’ai perdu le fil de l’histoire. À cette lenteur une raison – voyez comme tout est bien déduit – l’admiration qui me venait si souvent au détour d’une page. Oui je vous ai relu souvent dans le détail de la page. Il ne faut pas si bien écrire quand on veut être lu d’un trait. » 

Une partie du texte a été mis en valeur par un trait au crayon rouge dans la marge : 
« Vous nous donnez un rosaire de poèmes en prose. 
En le récitant, on s’évade, on rêve, on songe, on se souvient. ».

On notera la justesse de la dernière phrase : 
« D’un mot vous avez résumé mon diagnostic “ insomnies linguistiques ”. 
Le remède n’est-il pas de faire des poèmes ? »

500 €

lundi 5 août 2019

NADAR - BATAILLE La Grande symphonie des punaises.






NADAR - BATAILLE Charles.
La Grande symphonie des punaises paroles de MM. Nadar et Charles Bataille musique de Jacques Offenbach.

Partout et Nulle part mais dans l'arrière-boutique de tous les libraires [Bruxelles : Kistemaeckers ou Brancart], en l'an de Joie 1883. - In-12 : 161 x 96 , 24 pp. demi-chagrin brun, dos à nerfs orné de petits fleurons dorés (Reliure de l'époque). 

Seconde édition, publiée à Bruxelles en 1883 par Kistemaeckers ou Brancart de cette pièce en vers mettant en scène un "infortuné voyageur" et une armée de punaises. Souvent classé dans la catégorie des curiosa par la plupart des bibliographes, il s'agit en réalité d'une revisite de la bataille de Leipzig, symbole du déclin de l'Empire Napoléonien. 
On retrouve sous les traits de la punaise Poniatowski, le prince polonais au destin tragique, Joseph-Antoine Poniatowski (1763-1813) allié de Napoléon, mort noyé lors de la retraite de Leipzig en traversant l'Ester à cheval le 19 octobre 1813 : 

"Je suis parti pour servir la patrie ; 
Comme un lion j'ai longtemps combattu ;
J'ai tout quitté, ma punaise chérie,
Aux yeux de chrome... un ange de vertu !
Vais-je flétrir les lauriers de la guerre
Dans un endroit... un endroit réservé ?
Vais-je périr en insecte vulgaire ?...
- Rien qu'une main, Frrrançais, je suis sauvé !
À moi, l'eau monte... je suffoque...
Adieu !..."

Selon Dutel "elle fut imprimée sur papier vergé van Gelder à pontuseaux horizontaux". Elle fait suite à celle de 1880 qui ne comptait que 21 pages.
On retrouve l'Avertissement d'Auguste Poulet Malassis, signé A. P.-M. dans la première édition.

Mors et coins frottés.

Bibliographie : Dutel II, 372.

vendu

mardi 11 juin 2019

vendredi 7 juin 2019

Le Pari des Libraires - 2



Aujourd'hui on vous propose de découvrir Paris en suivant Colette au gré de ses déménagements !